Les guêpes

Le 12 mars 2020

Le mot guêpe désigne plusieurs sortes d’insectes hyménoptères. Elles sont généralement reconnaissable par leur abdomen jaune rayé de noir. La femelle porte un dard venimeux. La Guêpe commune (Vespula vulgaris) et la Guêpe germanique (Vespula germanica) sont les espèces les plus fréquentes en Europe.

Les guêpes sociales sont les guêpes faisant partie de la famille des Vespidae, comprenant uniquement les sous-familles Vespinae et Polistinae. Les autres sous-familles, Eumeninae et Masarinae, ont un comportement solitaire.

Guêpe

Leur longueur varie habituellement de 10 à 19 mm. Les guêpes ont une morphologie de base proche de celle des abeilles. Elle se distingue par une tête dotée de mandibules et d’une paire d’antennes. Ses six pattes et quatre ailes membraneuses sont fixées sur son thorax. Son abdomen arborant des couleurs vives avec à son extrémité un aiguillon relié à une glande à venin.

Alimentation

Chez les guêpes sociales, l’adulte est essentiellement nourri par sa larve, qui une fois nourrie, régurgite un liquide sucré. Lorsqu’il n’y a plus de larves dans la colonie et chez les espèces solitaires, il se nourrit de tout type de sucres disponibles (fruits mûrs, miellat de pucerons, sève, jus de plantes sucré…).

Leur langue étant trop courte, c’est pourquoi les guêpes sociales ne se nourrissent pas de nectar et de fait, ne sont pas pollinisatrices. Afin de nourrir les larves, la quasi-totalité des espèces de guêpes sont prédatrices d’autres insectes, voire nécrophages. Les espèces sociales ne gardent le plus souvent que les muscles, situés dans le thorax de l’insecte. Après les avoir mastiqués, elles les servent à leurs larves. Les espèces solitaires paralysent leur proie avant de la stocker dans un nid où elles pondent un œuf. Les larves sont farouchement carnivores et mangent des insectes que les ouvrières capturent.

Vie sociale et reproduction

Elles forment des colonies annuelles fondées au printemps par une femelle fécondée, la reine.

Une colonie de guêpes se compose de reines (femelles fertiles), d’ouvrières (femelles stériles), et de mâles. À la fin de l’été, les femelles et les mâles se reproduisent ; les mâles et les ouvrières meurent et les reines fécondées hivernent dans un lieu protégé. Au printemps, le nid est constitué d’alvéoles de « carton » construites avec une espèce de pâte à papier que les guêpes produisent en mastiquant du bois mélangé à leur salive.

Les guêpes gardent leur nid jalousement, et même si elles l’utilisent pour seulement une saison. Ainsi le nid peut contenir de 10 000 à 30 000 individus.

Nid de guêpes

Comment prévenir la nidification des guêpes ?

Mettez vos déchets dans des poubelles en bon état et hermétiquement closes. Dans une poubelle d’extérieur, les guêpes trouveront toujours de quoi se nourrir (fruits, sucre, viande…).

Si vous avez un verger, pour ne pas attirer les guêpes, inspectez chaque jour tous vos arbres afin de cueillir les fruits arrivés à maturité et d’enlever les fruits pourris.

Pour ne pas attirer les guêpes, faites un compost enterré, déposez vos déchets de fruits et légumes à une profondeur minimale de 7 à 8 cm. Vous pouvez aussi mettre des feuilles mortes, de la paille ou encore du carton déchiqueté.

Si vous buvez des sodas ou des jus de fruits, évitez de vous promener avec des verres classiques, vous allez inévitablement attirer des guêpes. Versez votre boisson dans un contenant avec un couvercle.

Comment repérer une présence possible de guêpes

Les guêpes aiment construire leurs nids dans des anfractuosités des maisons. Vous devez dénicher tous les trous et les boucher avec un ruban de mastic étanche.

Ces insectes sont des animaux sociaux ayant un instinct qui les pousse à fuir une zone déjà occupée par des congénères. Suspendez un faux nid de guêpes, celui-ci doit être suspendu en un lieu visible des guêpes de passage.

Trouvez tôt dans l’année les nids de guêpes. Commencez votre recherche à la fin du printemps et au début de l’été, au moment où les reines s’installent. En premier lieu privilégiés les auvents, les avancées de toit, mais aussi des détritus présentant des cavités. Les mains gantées, avec éventuellement un bâton, détruisez le nid déjà construit.

Il existe dans le commerce des pièges à guêpes en verre avec une entrée par le dessous. À l’intérieur, vous aurez mis de l’eau sucrée ou du soda. Les guêpes entrent attirées par le sucre, ne peuvent ressortir et meurent de fatigue. Tous les deux ou trois jours, jetez l’eau dans laquelle flottent les guêpes mortes et remettez de l’eau sucrée.

Comment se débarrasser d’un nid de guêpes ?

Faites appel à un professionnel si vous souhaitez vous débarrasser d’un nid de guêpes convenablement et sans risques. Cette mesure devient obligatoire si vous êtes allergique. Il est à savoir que certains nids peuvent contenir seulement quelques dizaines de guêpes. Néanmoins, dans d’autres vous pouvez en trouver des centaines voire même des milliers. Un nombre élevé de piqûres peut vous causer des malaises et même la mort.

Un professionnel sait adopter des méthodes efficaces et dispose de l’équipement nécessaire, notamment si le nid se trouve en hauteur.

Il est en effet, vivement déconseillé d’utiliser une échelle pour atteindre un nid. Lors d’une attaque des guêpes, vous risquez de perdre l’équilibre et de vous blesser gravement. 

EN CAS DE DOUTES ET POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS, N’HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER